mercredi, 12 décembre 2018|

1 visiteurs en ce moment

 

Ce qu’exprime le mouvement des gilets jaunes, des citoyennes et des citoyens, des jeunes, c’est une envie d’exister !


Nous n’en pouvons plus d’être en mode survie.

Partout en France, un très grand nombre de citoyennes et de citoyens participent à une mobilisation d’ampleur, à une insurrection citoyenne. Une colère forte, exprimant les difficultés de vie, l’angoisse du lendemain, l’injustice devant les inégalités. Gilets jaunes, blouses blanches, bleus de travail, habitants des villes, de la ruralité disent l’urgence ! L’urgence de mettre fin aux inégalités. Urgence à pouvoir finir le mois dignement. Dégout à voir les milliards continuer à s’empiler pour les ultra-riches.

Nous n’en pouvons plus d’être en mode survie.

Il y a évidemment de la diversité dans les revendications, mais beaucoup convergent. Dans le mouvement de la France insoumise, nous sommes mobilisés contre cette politique de régression sociale, contre la suppression de l’ISF, contre la baisse des APL, contre Parcoursup, contre les suppressions de postes dans les services publics... Mais aussi pour faire valoir des propositions d’urgences de justice sociale, économique, écologique et démocratique.

Le Président Macron en gestionnaire de « start-up nation » impose sa politique antisociale à coup d’ordonnances et de petites phrases méprisantes, insultantes. Le gouvernement humilie, maltraite, frappe, salit le peuple et les jeunes et les mesures annoncées par Macron sont largement insuffisantes, elles sont hors-sol.

Cette mobilisation n’est pas contre l’indispensable révolution écologique que nous avons à engager tous ensemble pour relever le défi du réchauffement climatique, et assurer la survie de l’humanité. Cette vague revendicative dit que cette révolution majeure ne se fera pas dans l’injustice. Le constat est clair : alors que les plus riches de notre pays polluent en moyenne 40 fois plus que les plus défavorisés, ils ont en proportion 4 à 5 fois moins de taxes écologiques. Un non-sens total !

Des réponses urgentes, à la hauteur, sont plus que jamais indispensables. Hausse du SMIC, hausse des pensions, une véritable démocratie citoyenne, rétablissement de l’Impôt sur la Fortune...

Le smic peut être augmenté dans un premier temps de 300€. Une « cagnotte » est disponible : 40 milliards de CICE sont donnés aux grandes entreprises (dont Total ou Carrefour) sans contreparties ! Utilisons-les pour accompagner les TPE-PME et petits commerces qui en auraient besoin pour franchir l’étape de ce nouveau smic dont l’effet serait immédiat sur la consommation, et donc sur la relance de l’économie et la baisse du chômage. Autre possibilité disponible sans plus tarder : la baisse de la TVA sur les produits de consommation indispensables. L’annulation de la hausse de la CSG sur les retraites. Les recettes « compensatoires » pour l’Etat sont évidemment à mobiliser du côté de l’imposition des hauts revenus et du capital financier. C’est au moins ça ou du pipeau, ce pipeau rejeté désormais, par les gilets jaunes et la masse majoritaire de celles et ceux qui sont de leur côté avec eux !

Une partie majeure des revendications des gilets jaunes vont en ce sens, et nous les soutenons activement car nous sommes nous aussi des gilets jaunes. Elles s’imposent, quand 25% des citoyens aujourd’hui craignent de glisser dans la pauvreté. Nous avons maintenant et collectivement à construire des issues progressistes pour que ces milliers de rassemblements à travers le pays permettent de faire avancer des propositions solidaires de justice sociale, fiscale et d’efficacité écologique.

Nous les Ruraux du Grand-Bas-Armagnac avec nos gilets jaunes, nos bleus de travail, nos blouses blanches, ne pourrions-nous pas nous retrouver prochainement lors d’un rendez-vous citoyen à un rond-point de Nogaro ?

Christian Desbois

Messages

Un message, un commentaire ?

 
A propos du Blog du Grand-Bas-Armagnac Insoumis
Si nous avons créé ce blog, c’est pour participer à démontrer que, contrairement à ce qu’on nous serine du matin au soir, il existe une alternative à la jungle libérale qui, par usurpation du langage, nous est présentée comme étant la modernité. Ce blog est une auberge espagnole où quiconque, simple citoyen, militant politique, syndical ou associatif peut (...)
En savoir plus »
Thèmes