lundi, 30 avril 2018|

1 visiteurs en ce moment

 

Salut à toi visiteuse, visiteur du grand bas Armagnac insoumis !


Si nous avons créé ce blog, c’est pour participer à démontrer que, contrairement à ce qu’on nous serine du matin au soir, il existe une alternative à la jungle libérale qui, par usurpation du langage, nous est présentée comme étant la modernité.
Ce blog est une auberge espagnole où quiconque, simple citoyen, militant politique, syndical ou associatif peut (doit ?) amener ses idées.

Si tu en crois les propagandistes de l’idéologie néo-libérale (c’est à dire la quasi-totalité de la presse écrite et audio-visuelle), te voici donc dans un repère de fâcheux gauchistes, pétris d’une rancoeur jalouse contre les riches, les premiers de cordées, ignorant tout des bienfaits de la mondialisatioooon, de l’entrepriiiiise, ne comprenant rien à la réfoooorme, à la nécessaire modernisatiooon de notre société.
Des gens, égoïstes, individualistes, corporatistes, crispés sur les odieux privilèges que leur octroie un code du travail poussièreux qui empêche les entrepreneeeeurs d’entreprendre, les investisseeeeurs d’investir.
Bref des irresponsables populistes qui, s’ils arrivaient au pouvoir, transformeraient notre belle démocratie, la France, en ignoble Vénézuelaaaaa !

Bon, tu es encore là, visiteuse, visiteur ? Tu ne t’es pas enfui devant le Black Block ? Alors tu peux lire la suite.

Si nous avons créé ce blog, c’est pour participer à démontrer que, contrairement à ce qu’on nous serine du matin au soir, il existe une alternative à la jungle libérale qui, par usurpation du langage, nous est présentée comme étant la modernité.
C’est ainsi que les tâcherons, les brassiers de jadis, dépossédés de tous les droits (conquis par deux siècles de luttes sociales) à une élémentaire dignité, sont devenus des auto-entrepreneurs.
C’est ainsi que les agioteurs, les usuriers d’antan sont devenus des investisseurs qui, par le biais du nouvel ordre économique, accumulent d’immenses fortunes faites avec le travail et l’argent des autres.
C’est ainsi que les cotisations sociales sont devenues des charges.
C’est ainsi que le prix du travail (qui est aussi celui de la dignité) est devenu un coût.

Le refus de cet état de fait, et l’échec du Front de gauche, cartel d’organisations vidé de sa substance par d’improbables alliances électoralistes sur lesquelles il n’y a pas lieu d’épiloguer, a amené des milliers de personnes (experts en leurs domaines ou simples citoyens) à l’écriture du programme de gouvernement : « L’AVENIR EN COMMUN » dont tout un chacun peut prendre connaissance.

C’est pour promouvoir ce programme, réaliste, résolument humaniste et amendable à tout moment que nous nous sommes regroupés dans le mouvement « FRANCE INSOUMISE » et que nous œuvrons, chacun selon ses possibilités au sein du « groupe » Grand Bas Armagnac Insoumis.

Ce blog est une auberge espagnole où quiconque, simple citoyen, militant politique, syndical ou associatif peut (doit ?) amener ses idées.

Nous contacter par Courriel :
contact(at)grand-bas-armagnac-insoumis.fr

Le Grand-Bas-Armagnac insoumis sur Facebook :
https://www.facebook.com/InsoumisGrandBasArmagnac/

 
A propos du Blog du Grand-Bas-Armagnac Insoumis
Si nous avons créé ce blog, c’est pour participer à démontrer que, contrairement à ce qu’on nous serine du matin au soir, il existe une alternative à la jungle libérale qui, par usurpation du langage, nous est présentée comme étant la modernité. Ce blog est une auberge espagnole où quiconque, simple citoyen, militant politique, syndical ou associatif peut (...)
En savoir plus »
Thèmes