mardi, 29 mai 2018|

1 visiteurs en ce moment

 

NON aux fermes usines, NON à la ferme des 800 veaux de Roquelaure


Bien vivre dans le Gers et la Confédération Paysanne du Gers appellent à rassemblement Auch vendredi 1er juin à 12h30 devant la préfecture pour un grand pique-nique et barbecue participatif afin de demander à madame la Préfète le rejet de ce projet !

Nous refusons l’implantation dans le Gers, comme partout en France, d’unités industrielles de productions animales destructrices de l’environnement et ne correspondant pas aux besoins des paysans et de la population.

Le projet à Roquelaure d’un centre d’engraissement hors sol de 800 veaux destinés à l’exportation est une initiative désastreuse d’agriculture industrielle, à l’opposé d’une agriculture de qualité et de proximité.
Cette ferme-usine serait la plus importante en termes de capacité dans le département. L’examen du dossier montre qu’il s’agit d’une opération financière et non d’un projet agricole. L’origine des veaux (Cantal ?), tout comme leur destination (Maghreb ?) sont imprécises, tout comme leurs conditions d’engraissement. Aucun emploi n’est créé, mais combien d’emplois seront détruits ailleurs ?

Ce projet n’offre aucune plus-value au Gers, que ce soit en terme d’emploi ou de développement mais bien au contraire, un bilan négatif au niveau de l’environnement, du bien-être animal et des nuisances pour les riverains.
Ce choix d’une agriculture productiviste sans producteur est très néfaste pour l’image de notre département, son tourisme et ses productions de qualité. A l’heure où les agriculteurs gersois se battent pour défendre des élevages extensifs à l’herbe sur des fermes exclues du zonage défavorisé, il serait aberrant d’autoriser ce centre industriel destructeur pour nos filières de qualité.

Sous couvert d’une prétendue compétitivité, l’agrandissement et la concentration de ces structures sont présentés comme inévitables et on constate en France une augmentation du nombre de ces fermes-usines. Dès 2011, nous nous sommes opposés dans le Gers, aux élevages industriels de poulets et nous continuons à demander la fermeture du site de Lannepax.

Pourtant des solutions existent, avec une agriculture plus favorable à l’agro-écologie, au développement des filières de proximité, à une alimentation responsable et de qualité, tout en garantissant des revenus corrects aux agriculteurs et en créant des emplois.

Confédération paysanne du Gers – Courriel : contact@gers-confederationpaysanne.fr
Site : http://gers.confederationpaysanne.fr
Bien Vivre dans le Gers – Courriel : bienvivredanslegers@gmail.com – Page FB : Bien Vivre dans le Gers

Le tract "NON à la ferme des 800 veaux de Roquelaure" à télécharger

Messages

 
A propos du Blog du Grand-Bas-Armagnac Insoumis
Si nous avons créé ce blog, c’est pour participer à démontrer que, contrairement à ce qu’on nous serine du matin au soir, il existe une alternative à la jungle libérale qui, par usurpation du langage, nous est présentée comme étant la modernité. Ce blog est une auberge espagnole où quiconque, simple citoyen, militant politique, syndical ou associatif peut (...)
En savoir plus »
Thèmes